Juridique

Gardiennage en copropriété : les informations essentielles

By juillet 22, 2019 No Comments

gardiennage copropriété

Le choix de disposer d’un concierge ou d’un prestataire est très utile au sein de la copropriété. Le gardiennage garantit une meilleure qualité de vie dans la copropriété en combinant entretien, proximité et surveillance. Toutefois choix d’avoir un gardien amène des responsabilités que les copropriétaires doivent connaître.

 

Gardiennage en copropriété : pourquoi avoir un gardien ?

 

Avoir un gardien au sein de sa copropriété est souvent très utile car il se charge d’une multitude de missions. Elles peuvent aller de la réception de colis, à un simple entretien des parties communes en passant par le suivi des interventions des différents prestataires sur la copropriété. Son importance varie d’une copropriété à l’autre. En effet, une copropriété composée de beaucoups de lots avec de nombreux équipements communs auront plus d’intérêt à bénéficier d’un poste de gardiennage que des petites copropriétés où son utilité sera moindre.

 

Pour avoir une idée claire de son rôle, ses missions sont résumées dans un grille d’unité de valeur annexée au contrat de travail. Ce document sera rempli par le syndic qui rédige et conclut le contrat pour le compte du syndicat.

 

Employé d’immeuble et gardien : quelle différence ?

 

Les gardiens d’immeuble ne sont pas des employés d’immeubles. En effet, un employé d’immeuble a des heures de travail fixes et ne loge pas forcément dans la copropriété. Il à la possibilité d’être employé par plusieurs copropriétés à la différence du gardien qui travaillera exclusivement pour la copropriété qui le loge et le rémunère en contrepartie.

Son poste est initialement prévu au sein du règlement de copropriété, il n’y a donc pas de vote préalable effectué par l’assemblée générale pour créer son poste.

Toutefois, si la copropriété souhaite se séparer de son gardien pour mettre en place un employé d’immeuble ou une société de nettoyage, elle devra voter la suppression du poste de gardiennage par un vote à l’unanimité en assemblée générale.

>> A lire aussi : les règles de majorité en copropriété

 

Gardiennage en copropriété : ses missions

 

Un gardien peut être amené à effectuer des missions très diverses et nombreuses :

  •         Accueillir et renseigner les visiteurs et habitants de l’immeuble.
  •         ​Remettre le courrier aux habitants.
  •         Surveiller l’immeuble. Pour garantir la sécurité de l’immeuble, retrouver les règles à suivre ici.
  •         Maintenir l’ordre et le respect du règlement de copropriété
  •         Suivre les intervenants qui viennent pour l’entretien des parties communes : ascenseur, escalier, hall, couloirs, terrasses, etc.
  •         Assurer parfois le rôle de jardinier en entretenant les espaces verts
  •         Ramasser les poubelles
  •         Effectuer les petites réparations : interrupteurs, ampoules, etc.
  •         Servir d’intermédiaire entre les syndics et les copropriétaires.

Après avoir vu ses missions, qui sont nombreuses, il faut maintenant savoir s’il est plus intéressant de faire appel à un prestataire ou un concierge.

Gardiennage en copropriété : prestataire ou concierge ?

 

Le concierge

Quand on pense concierge, on pense proximité. En effet l’atout majeur d’avoir un concierge qui s’occupe de la copropriété est la qualité du service. Le concierge sera pratiquement toujours disponible pour les habitants et les problèmes seront vite réglés. Le point négatif est le prix. En effet il faut prévoir un budget conséquent pour son salaire mais pas que. Rajoutez :

  •         Un 13e mois
  •         Une prime progressive après trois ans d’expérience
  •         Des indemnités conventionnelles versées lors du licenciement, de son départ en retraite ou de sa démission
  •         Des avantages en nature : il est logé, chauffé et bénéfice des équipements

Ainsi, on comprend pourquoi ce métier est en train de “disparaître” avec environ 16000 concierges en moins en France depuis 2006.

 

Le prestataire

Le choix du prestataire de services est souvent plus économique. De plus, n’étant pas employé, son contrat peut être résilié en cas de problème donc il n’y a pas d’indemnisations.  Par contre il y a quelques points négatifs au choix du prestataire dus à la rigidité du contrat :

  •         Pas de dépassement horaire
  •         ​Pas de disponibilité permanente
  •         Perte de proximité
  •         Temps allongé pour régler les problèmes
  •         N’assure plus le lien entre syndic et copropriétaires
  •         Perte de confiance
  •         N’accomplit que les missions prévues par le contrat

 

Gardiennage en copropriété : suppression du poste de gardien

 

La procédure de suppression de poste est souvent perçue comme complexe. Ce choix se fait après un licenciement, son départ en retraite ou sa démission. Depuis l’entrée en vigueur de la loi Alur, les règles de majorité ont changé. Désormais, la suppression du poste de gardien d’immeuble se fait à l’unanimité lors d’un vote en assemblée générale et non plus à la double majorité (article 26) permise dans certains cas. De plus, la vente du logement du concierge nécessitera aussi un vote à l’unanimité.

>> A lire aussi : Ce que la loi ALUR change pour la copropriété