Juridique

La location courte durée : la copropriété a-t-elle son mot à dire ?

By avril 3, 2020 No Comments

Popularisée en France par la plateforme Airbnb, la location de courte durée a connu une énorme croissance ces dernières années dans l’Hexagone. Si de plus en plus de Français sont intéressés par ces locations en meublé touristique ils oublient trop souvent de se demander si cette pratique s’avère vraiment rentable et si elle concerne la copropriété ou non. On vous donne toutes les réponses dans cet article.

La location de courte durée vis-à-vis de l’emprunt

L’avis des courtiers immobilier à Paris, Bordeaux, Lyon…

Lorsque les premiers sites de location de courte durée sont apparus, nombreux sont ceux qui ont profité de la faiblesse des taux d’intérêts pour investir dans un logement secondaire pour le transformer en location meublée touristique.

Alors que les agences de courtage encourageaient cette pratique qui assurait un bon rendement financier, la situation a bien changé. Aujourd’hui un courtier immobilier à Paris ou dans n’importe quelle autre ville de plus de 200 000 habitants vous déconseillera ce type de placement car la loi interdit de louer sur Airbnb (ou ailleurs) sa résidence secondaire sauf si cette dernière constitue un local commercial.

Quel salaire pour emprunter 200 000, 350 000 ou 500 000 euros et les rentabiliser avec une location de courte durée ?

Avec la surmédiatisation de la location courte durée il est naturel que beaucoup se demandent si cet investissement ne serait pas extrêmement rentable. Entre la perspective d’obtenir une rentrée d’argent confortable et celle de louer son logement sans complications administratives il est difficile de ne pas être alléché par une telle alternative. Pourtant, les bénéfices tirés de ce type de location sont largement surévalués.

En effet si vous souhaitez faire un investissement locatif rien ne sert de vous demander quel salaire pour emprunter 500 00 euros (ou n’importe quelle autre somme) afin d’acheter un bien pour le rentabiliser via la location de courte durée. Suite à un emprunt, l’investissement le plus rentable reste la location de longue durée comme cela vous est expliqué ici.

Location de courte durée : Que peut faire la copropriété ?

Les règles de la copropriété peuvent interdire la location meublée touristique

En France, un propriétaire est libre de profiter de ses parties privatives comme il l’entend à la condition qu’il ne porte pas préjudice à la destination de l’immeuble et/ou aux droits des copropriétaires.

Ainsi, si la copropriété fait inscrire dans son règlement que la destination de l’immeuble doit le prémunir contre les locations meublées touristiques il serait interdit de pratiquer ce type de placement locatif.

Pour savoir ce qu’il en est dans votre copropriété, n’hésitez pas à lire votre règlement en détail. Notez que dans les règlements les plus anciens cette décision peut se nommer “interdiction du commerce des garnis”.

Si un copropriétaire ne respecte pas ces interdictions, faites appel à votre syndic qui a pour mission de faire respecter le règlement de copropriété.

Il arrive que votre syndic ne soit pas très réactif ou efficace face à ce genre de situation ? Ne vous laissez pas abattre, pensez à la mettre en concurrence. Chez Duflair, nous sommes en mesure de vous accompagner.

Si le règlement de la copropriété n’interdit pas la location de courte durée

Si les règles de la copropriété ne font pas mention d’une interdiction de la location meublée touristique il sera difficile d’empêcher l’un des copropriétaire d’y recourir.

En revanche, si le syndic peut prouver que la location engendre un trouble anormal du voisinage (concernant l’ensemble de la copropriété et non un seul lot) alors le syndicat des copropriétaires peut intervenir contre le copropriétaire responsable de la location en meublée touristique.

En définitive, que vous comptiez changer de syndic ou non, il est important que le règlement de la copropriété définisse clairement son positionnement vis-à-vis de la location de courte durée. Dans tous les cas la meilleure des solutions reste encore le dialogue alors n’hésitez pas à demander l’aval des copropriétaires avant de vous lancez dans une location meublée touristique.

Vous déménagez ? Énergie, internet, assurance, courrier, que ce soit pour résilier un contrat ou souscrire à un nouveau, Papernest transfère gratuitement vos contrats et abonnements en quelques clics.

En plus de s’occuper de votre paperasse, Papernest vous aide également à réaliser un emprunt pour financer votre projet. En effet, cette entreprise vous aide à trouver un courtier immobilier à Paris afin d’obtenir un crédit immobilier au meilleur taux.

Elle est pas belle la vie ?

Je veux comparer mon syndic aux autres !